Quelles sont les qualités d’un bon tableau street art ?

Vous avez pris votre courage à deux mains et vous vous lancez dans le street art ? Vous présentez tout ce qu’il faut à un artiste de cet art moderne mais une question vous perturbe encore : comment réaliser un bon tableau street art ? Vous ne cherchez pas seulement à enjoliver les murs, vous voulez partager des sentiments et des émotions. Voici donc 5 qualités d’un tableau street art réussi.

Un message percutant

Lorsque nous voyons une représentation de street art, la première chose que nous avons en tête c’est « wouah, il a osé ! ». Effectivement, il a osé contourner les règles pour clamer un message précis, un sentiment qui le tient aux tripes. Que cela soit une envie de changer les choses ou de participer à embellir les rues : l’artiste a un but. Ce dernier est le seul responsable d’un tableau fini qui déchire. Si ce performer est doué, vous n’allez jamais vous dire « ouais, bof, je n’ai pas compris l’idée » car même en étant nul en art, vous êtes assez humain pour ressentir les émotions ancrées dans le mur.

Un lieu savamment choisi

Le premier avantage à un tel art est que vous êtes libres de peindre, tagger, graffiter sur le support qui vous semble en adéquation avec votre message. Vous soutenez une cause ou au contraire vous êtes contre une autre ? Le meilleur moyen est de choisir un emplacement criant, à la vue de tous. Vous avez le choix : gare de train, mur d’école, parc ou encore centre-ville. Vous devez opter pour une plateforme tournante, un centre de rencontres en perpétuel mouvement pour que votre art ne tombe pas dans les oubliettes. Un tableau street art réussi est aussi une œuvre bien positionnée pour les spectateurs. Osez l’original et démarquez-vous : le street art est hors du commun alors soyez singulier !

Des couleurs parlantes

Pas besoin d’être l’artiste du siècle pour créer un tableau street art percutant. Une bonne dose de couleurs bien choisies et votre idée nous transporte immédiatement. Du blanc pour la pureté, une pincée de bleu pour la liberté et des horizons à pertes de vue ou encore ce jaune étrange perdu entre l’éclat de la joie et une triste tromperie. Vous pouvez ajouter un rouge passionnel, divisé entre amour et colère ou bien même du noir singulier, parfois élégant, souvent source d’un triste sort. Choisissez le vert pour transmettre le calme de la nature et de l’orange pour un optimisme partagé. Il n’y a pas de combinaison gagnante, seulement un ensemble de sentiments ressentis qui vous distinguent d’un autre artiste.

Des formes symboliques

Vous avez une idée à crier et vous êtes habités par un sentiment transperçant ? Stop. Demandez-vous comment illustrer ces émotions de la meilleure façon et quels symboles utiliser. Une belle colombe blanche immaculée pour la paix et la pureté ou encore un serpent signe de danger et parfois du mal sont des représentations parlantes. Le spectateur à première vue analyse l’œuvre et émet des hypothèses sur sa symbolique en observant les formes, les personnages et l’histoire transmise par les nuances de couleurs. Vous devez savoir que tout à un sens dans l’art.

Un agencement pensé

Vous devez vous demander pourquoi l’artiste a placé les objets et les personnages de cette façon. Peut-on deviner des lignes directrices qui orientent le spectateur vers une partie du tableau ? Vous devez maîtriser le langage de l’art à la perfection : de longs discours sont inutiles quand on peut faire parler les formes et les couleurs dans un espace. De même, la place des éléments est primordiale en choisissant le premier plan pour certains et le second pour d’autres, la droite, la gauche. Généralement, la droite définit le futur et la gauche le passé, tandis qu’on choisit le premier plan pour ce qui doit être mis sur le devant de la scène.

Un bon tableau street art et dans le même prolongement un artiste doué sait communiquer avec son spectateur. Il est le metteur en scène et fait jouer dans sa pièce couleurs et formes transportées par une symbolique touchée du bout du doigt. Le premier regard est synonyme d’admiration mais un bon artiste mène le spectateur à porter un second regard pour entrer dans l’esprit de l’auteur de l’œuvre. Tout cela dans un même dessein : transmettre son ressenti profond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *